Projet: NakedJAZZ 2.0 - Hors cadre

''Ce que nous jouons, c'est la vie'' . Louis Armstrong.
Après une, deux, trois croches, au premier contretemps, mes yeux se ferment et les couleurs se mettent à danser. Surgissent alors les rouges et les orangés qui se mêlent à des bleus électrisants. Voilà l'effet du jazz sur moi et sur mes pinceaux. De plus, le jazz rime avec la venue du printemps, la fin de l'isolement lié aux dures journées d'hiver.
Le jazz, c'est la fête, la musique dans les rues de Montréal.
Et si le jazz c'est la vie, et que ma vie c'est la peinture, marier jazz et peinture fut pour moi naturel, instinctif!